Bien protéger sa famille grâce au notaire

Il est très important de tenir compte de la protection de votre progéniture dans le cadre de votre gestion de patrimoine. La protection des enfants est aujourd’hui l’une des préoccupations majeures. De ce fait, il est indispensable de recourir aux services d’un notaire. Le notaire vous proposera quelques solutions qui peuvent être mises en place afin de protéger votre famille. Plus de détails dans ce focus !

La donation simple et le don familial

Le lien entre le notaire et la famille est fort. Pour une donation, par exemple, vous devez faire appel à ce professionnel. Pour la donation simple, il n’y a souvent pas de soucis particuliers. Mais certaines conditions doivent être remplies avant que ce don soit officiel. La donation  peut concerner des biens matériels ou être en espèce. Quant au don familial, il s’agit d’un don qui dit être réalisé avant les 80 ans et pouvant venir en complément à la donation simple. Le don familial permet à un enfant majeur de bénéficier jusqu’à 31 865 euros. Que ce soit pour la donation simple ou familiale, vous devez faire appel à un notaire.

La donation-partage

La donation-partage permet aussi de protéger sa famille. L’avantage de ce type de don est qu’il permet de repartir, de façon équitable, le patrimoine et cela, avant même votre décès. Après le décès, les biens ne sont pas réévalués,  ce qui n’est pas le cas avec la donation simple. De plus, il existe la possibilité de rapporter des donations antérieures dans la donation-partage et éviter ainsi d’autres droits. Cette solution est efficace surtout dans les cas où il s’agit d’une famille recomposée. Afin d’éviter d’éventuelles remises en cause, il est capital de consulter un notaire et de prendre conseil.

La donation hors-part

La donation hors-part permet de faire sortir un don  de la succession. Ce don  est réintégré dans le patrimoine à l’ouverture de la succession par votre notaire en cas de transmission antérieure au décès. Ce type de donation permet également de protéger votre famille et d’évacuer les tensions qui pourraient survenir dans le cadre du partage d’héritage. Seul un notaire peut vous permettre de cerner les tenants et aboutissants de la donation hors-part.

L’assurance vie et le démembrement de propriété

Grace à l’assurance-vie, vous bénéficiez d’une fiscalité très bénéfique pour les versements effectués avant 70 ans. Cela permet à chacun de vos enfants de bénéficier d’une franchise d’impôts. De plus, aucune contrainte particulière ne s’impose lors de la répartition interne au contrat. En ce qui concerne le démembrement de propriété, il est question d’effectuer une donation de la nue-propriété d’un bien de manière à garder le bénéfice de l’usufruit. L’intérêt de ce type de don est que lors du décès, il ne nécessite aucun droit de transmission pour que la propriété soit rétablie et transmise.